Sochi, Russia, 14/03/2014.
Photo(Scott Grant/Canadian Paralympic Committee)Chris Williamson and Nick Brush celebrate their bronze medal win in the slalom in Sochi, RUS at the Paralympic Winter GamesSochi, Russia, 14/03/2014.
Photo(Scott Grant/Canadian Paralympic Committee)Williamson and Brush celebrate their bonze medal win in the slalom at the 2014 Paralympic Winter Games in Sochi, RussiaSochi, Russia, 14/03/2014.
Photo(Scott Grant/Canadian Paralympic Committee)Williamson and Brush showoff their hardware in Sochi, RUS at the 2014 Paralympic Winter GamesMarch 2013 (Photo by Marcus Hartmann/Alpine Canada)Chris Williamson and guide Robin Fémy on the podium at the 2013 IPC Alpine Skiing World Championships in La Molina, Spain.March 2013 (Photo by Marcus Hartmann/Alpine Canada)
Chris Williamson in downhill at the 2013 IPC Alpine Skiing World Championships in La Molina, Spain.March 2013 (Photo by JS Labrie/Alpine Canada)Chris Williamson during super-G inspection at the 2013 IPC Alpine Skiing World Championships in La Molina, Spain.

Chris Williamson

Para-alpin

Chris est l’un des athlètes les plus décorés de ski para-alpin. Williamson a revendiqué son 100ème podium de Coupe du monde CIP en janvier 2011 et en récoltait cinq de plus en 2013 lors de la saison marquant son retour à la compétition après deux années d’absence en raison d’une blessure. Doyen de l'Équipe nationale du Canada à l’âge de 41 ans, Williamson évolue dans la catégorie des athlètes ayant une déficience visuelle aux côtés de son guide Robin Fémy. Vétéran ayant participé à trois Jeux paralympiques, son palmarès comprend également plus d’une douzaine de médailles de Championnats du monde CIP. Quand il rentre chez lui à Toronto, ON, Williamson concilie le ski à son emploi à temps plein, son épouse et leurs enfants.

 
  • Sochi, Russia, 14/03/2014.
Photo(Scott Grant/Canadian Paralympic Committee)
  • Sochi, Russia, 14/03/2014.
Photo(Scott Grant/Canadian Paralympic Committee)
  • Sochi, Russia, 14/03/2014.
Photo(Scott Grant/Canadian Paralympic Committee)
  • March 2013 (Photo by Marcus Hartmann/Alpine Canada)
  • March 2013 (Photo by Marcus Hartmann/Alpine Canada)
  • March 2013 (Photo by JS Labrie/Alpine Canada)
 
Accueil / Athlètes / Chris Williamson

Meilleurs résultats

105 podiums en Coupe du monde CIP (56 victoires)
13 médaillles en Championnats du monde CIP
Médaille d`or – Slalom – Jeux paralympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, ÉU

Classement de la Coupe du monde CIP

(2012-13)
Classement général: 5ième
Classement de slalom: 6ième
Classement de slalom géant: 3ième
Classement de descente: 3ième

Né (e) le : 05/05/1972
Lieu de naissance:
Edmonton, AB
Résidence:
Markham, ON
Ville d’origine:
Toronto, ON
Depuis: 1998
Taille: 5-10
Poids: 192 livres
Skis: Rossignol
Bottes: Rossignol
Bâtons: Komperdell
Casque: Alpina
Lunettes de ski: Alpina

Surnom: Spyder qui m’a été donné par mon père quand j’étais patineur de vitesse.

Quel est ton premier souvenir en ski? Mes voyages de ski dans une grande camionnette douze passagers avec mon père, mon oncle et mon cousin chaque weekend au Manitoba et essayer de skier le plus vite possible. Virer équivaut à une défaite!

Quel a été ton moment le plus mémorable en ski de compétition? Il y a eu plusieurs grands moment, mais remporter une médaille d’or aux Jeux de Salt Lake City en 2002 le dernier jour des compétitions demeure mon plus beau moment. Je m’étais déchiré le LCM je jour précédent les cérémonies d’ouverture et j’ai défilé avec des béquilles.  La victoire a donc été particulièrement significative. 

Quel a été ton pire moment en ski de compétition? Après avoir décroché des médailles aux quatre premières épreuves des Championnats mondiaux de 2011, j’ai chuté lors de l’inspection.  Je me suis défait le genou, écrasé le poignet et fracturé deux côtes.  J’ai passé l’année suivante sur la table d’opération et j’ai raté toute la saison 2012.

Quel est ou a été ton rêve paralympique? Mon frère Tyler concoure au sein de l’Équipe canadienne de patinage de vitesse et mon rêve olympique/paralympique est que Tyler et moi-même remportions des médailles à Sotchi.  Voir des frères empocher des médailles dans deux sports différents n’est pas arrivé souvent! 

Qu’elle est la meilleure chose venant du fait que les Jeux paralympiques d’hiver 2014 ont lieu à Sotchi en Russie? L’épreuve de slalom se déroulera sous les projecteurs ce qui sera très excitant.  Je n’ai pas participé à un slalom de soirée depuis mes années universitaires il y a plus de 20 ans.

Si tu pouvais écouter une seule chanson avant le départ du portillon, quelle serait-elle? « Jailbreak » de AC/DC.

Si tu pouvais réunir trois personnes dans le monde, vivantes ou décédées, à l’une de tes courses, qui seraient-elles?  Tout d’abord mon père qui n’a pas eu la chance de me voir faire mon entrée à l’équipe nationale ou être témoin de mon succès.  Deuxièmement, Gord Reid qui est la raison pour laquelle nous skions dans la famille.  Il est membre du Temple de la renommée du ski alpin du Manitoba et un vrai bâtisseur du sport au Manitoba.  Troisièmement, j’amènerais mon grand-père Earl Williamson qui comme mon père, est décédé quand mon père était adolescent.  Je n’ai donc jamais eu la chance de le connaître. 

Quel talent ou aptitude que tu possèdes surprendra les fans? Même en tant qu’athlète non-voyant, je joue au basketball. J’ai joué à l’école secondaire et au sein de l’équipe universitaire. 

S’il te restait un jour à vivre, comment le passerais-tu? Je le passerais avec mon épouse et mes enfants.  J’ai déjà passé suffisamment de temps loin de la maison, je profiterais donc de chaque minute auprès d’eux.

Si tu étais en affaires ou en formation de carrière autre que le ski de compétition, quel domaine choisirais-tu? Professeur d’éducation physique.

Quand je ne skie pas, vous pouvez probablement me retrouver…au travail, en entraînement, à pratiquer des activités avec mes enfants ou regarder la série le Trône de fer. 

Qu’a ta ville à offrir de meilleur? J’ai deux pied-à-terre, Toronto offre tout ce que vous voulez, il faut seulement être patient pour se rendre d’un point à l’autre. Winnipeg est l’opposé, si vous rencontrez des amis, vous pouvez vous rendre n’importe où en 20 minutes. J’adore les deux villes.

Nomme la chose la plus surprenante que l’on retrouve dans ta valise quand tu voyages: J’ai un petit album photos que je conserve dans mon sac à dos sur la montagne afin que ma famille soit toujours avec moi avant ma course.

Décris-nous ton aliment ou ta boisson de prédilection pendant la saison de compétition: J’adore pouvoir déguster une pizza en Europe.

Si tu pouvais concevoir ton propre endroit dans le monde pour une Coupe du monde, quel serait-il et? Winnipeg, MB ou en banlieue de Winnipeg où j’ai grandi en ski au Centre de ski Springhill.  Il serait formidable d’y avoir un slalom de soirée.  Nous n’aurions qu’à ajouter quelques mètres à la verticale!  C’est une petite montagne, mais il serait bien de montrer que les gars des Prairies sont aussi capables de skier.

Où se trouve ton endroit préféré pour courser ou t’entraîner? Obersaxen, en Suisse. On y retrouve probablement la plus longue descente de Coupe du monde en ski para-alpin à laquelle nous avons participé.  Elle dure plus de deux minutes et en mi-parcours vous traversez une chute entourée de deux granges.  Il n’y rien qui lui ressemble. 

Si tu pouvais détenir un super pouvoir, quel serait-il? La régénération comme Wolverine.  Je tombe trop souvent et je deviens trop vieux.

Si tu pouvais bâtir ta maison de rêve dans le monde, où serait-elle située: C’est dur à dire.  J’adore vivre en ville parce que je ne conduis pas et j’ai besoin du transport en commun, mais j’adore skier et j’aime le Canada, si le pouvais je déplacerais donc Whistler à Toronto ce qui serait parfait.  Un endroit à la sortie de la rue Yonge.

Quelle est la chose la plus drôle dont tu as été témoin chez un coéquipier lors de tes voyages? J’ai vu une fille handicapée visuelle de l’équipe de ski para-alpin des États-Unis se servir du permis de conduire de sa sœur pour entrer dans un bar.  Je suppose que le portier ne s’est même pas posé la question comment une fille entrant avec une canne pour aveugle pouvait avoir obtenu son permis de conduire.

Qui admires-tu dans le sport? Mon père qui m’a appris comment devenir l’athlète que je suis aujourd’hui et mon frère qui a travaillé si fort pour atteindre ses rêves en patinage de vitesse malgré son changement de disciplines et autres obstacles.

Coupe du monde CIP
3ième - Descente - Sochi, RUS  (2013)
3ième - Slalom - Sestriere, ITA (2013)
1er - Slalom géant - Sestriere, ITA (2013)
2ième - Slalom géant - Sestriere, ITA (2013)
1er – Slalom géant – Arta Terme, ITA (2011)
2ième – Slalom géant – Arta Terme, ITA (2011)
1er – Slalom – Arta Terme, ITA (2011)
1er – Descente – Sestriere, ITA (2010)
2ième – Descente – Sestriere, ITA (2010)
1er – Super G – Sestriere, ITA (2010)
2ième – Super G – Sestriere, ITA (2010)
1er – Slalom – Abtenau, AUT (2010)
1er – Slalom – Abtenau, AUT (2010)
1er – Slalom – Abtenau, AUT (2010)
1er – Slalom géant – Abtenau, AUT (2010)
2ième – Slalom géant – Roll Rinn, AUT (2010)
1er – Slalom – Roll Rinn, AUT (2010)
2ième – Descente – Sestriere, ITA (2009)
2ième – Super combiné – Sestriere, ITA (2009)
2ième – Slalom géant – La Molina, ESP (2009)
2ième – Slalom géant – La Molina, ESP (2009)
2ième – Slalom – La Molina, ESP (2009)
3ième – Slalom – La Molina, ESP (2009)
1er – Slalom – Abtenau, AUT (2008)
1er – Slalom géant – Abtenau, AUT (2008)
1er – Super combiné – Abtenau, AUT (2008)
1er – Super combiné – Abtenau, AUT (2008)
1er – Super G – Abtenau, AUT (2008)
1er – Super G – Abtenau, AUT (2008)
1er – Slalom – Queyras, FRA (2008)
1er – Slalom – Queyras, FRA (2008)
1er – Super combiné – High1, COR (2008)
2ième – Super G – High1, COR (2008)
3ième – Slalom géant – High1, COR (2008)
3ième – Slalom géant – Hakuba, JAP (2008)
2ième – Slalom – Kimberley, C.-B. (2007)
1er – Slalom géant – Kimberley, C.-B. (2007)
1er – Super G – Kimberley, C.-B. (2007)
1er – Slalom – Aspen, ÉU (2007)
1er – Slalom – Aspen, ÉU (2007)
3ième – Slalom géant – Aspen, ÉU (2007)
1er – Super G – Aspen, ÉU (2007)
1er – Super G – Aspen, ÉU (2007)
2ième – Super G – Arta Terme, ITA (2007)
2ième – Slalom géant – Arta Terme, ITA (2007)
2ième – Slalom – Arta Terme, ITA (2007)
3ième – Slalom – Yong Pyong, COR (2006)
3ième – Slalom géant – Yong Pyong, COR (2006)
2ième – Slalom géant – Yong Pyong, COR (2006)
1er – Super G – Yong Pyong, COR (2006)
2ième – Super G – Yong Pyong, COR (2006)
1er – Slalom géant – ShigaKogen, JAP (2006)
1er – Slalom géant – ShigaKogen, JAP (2006)
1er – Slalom – ShigaKogen, JAP (2006)
1er – Slalom – Artesina, ITA (2006)
2ième – Slalom géant – Artesina, ITA (2006)
1er – Super G – Artesina, ITA (2006)
3ième – Slalom géant – Steamboat Springs, ÉU (2005)
1er – Super G – Kimberley, C.-B. (2005)
1er – Super G – Kimberley, C.-B. (2005)
2ième – Super G – Fendels-Ried-Prutz, AUT (2005)
2ième – Super G – Fendels-Ried-Prutz, AUT (2005)
1er – Descente – Klosters, SUI (2005)
3ième – Slalom géant – Abtenau, AUT (2004)
3ième – Descente – Sestriere, ITA (2004)
1er – Slalom géant – Abtenau, AUT (2003)
2ième – Super G – Abtenau, AUT (2003)
1er – Slalom – Abtenau, AUT (2003)
3ième – Slalom géant – Wildschönau, AUT (2003)
2ième – Slalom – Wildschönau, AUT (2003)
3ième – Super G – Wildschönau, AUT (2002)
3ième – Slalom – Wildschönau, AUT (2002)
3ième – Slalom – Wildschönau, AUT (2002)
1er – Slalom géant – Kimberley, C.-B. (2002)
2ième – Super G – Kimberley, C.-B. (2002)
2ième – Super G – Kimberley, C.-B. (2002)
3ième – Slalom – Queyras/Arvieux/Molines, FRA (2002)
3ième – Slalom – Queyras/Arvieux/Molines, FRA (2002)
3ième – Slalom géant – Abtenau/Salzburg, AUT (2001)
1er – Descente – Kimberley, C.-B. (2001)
1er – Slalom géant – Kimberley, C.-B. (2001)
1er – Slalom – Kimberley, C.-B. (2001)
1er – Descente – Obersaxen/Graubünden, SUI (2001)
3ième – Descente – Obersaxen/Graubünden, SUI (2001)
1er – Super G – Obersaxen/Graubünden, SUI (2001)
2ième – Super G – Obersaxen/Graubünden, SUI (2001)

Jeux paralympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, RUS
3ième - Slalom
5ième - Slalom géant 

Jeux paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, C.-B.
4ième – Slalom géant
4ième – Super combiné
6ième – Super G
6ième – Slalom

Jeux paralympiques d’hiver de 2006 à Turin, ITA
2ième – Descente
3ième – Super G

Jeux paralympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, ÉU
1er – Slalom
5ième – Super G
5ième – Slalom géant

Championnats canadiens de ski para-alpin TELUS
Champion canadien – Slalom – Courtenay, C.-B. (2010)

Championnats du monde CIP
3ième – Slalom géant – La Molina, ESP (2013)
1er - Super combiné - La Molina, ESP (2013)
2ième – Super-G – La Molina, ESP (2013)
3ième – Descente – La Molina, ESP (2013)
3ième – Descente – Sestriere, ITA (2011)
2ième – Super G – Sestriere, ITA (2011)
3ième – Super combiné – Sestriere, ITA (2011)
3ième – Slalom – Sestriere, ITA (2011)
2ième – Slalom – High1, COR (2009)
3ième – Descente – High1, COR (2009)
1er – Super G – High1, COR (2009)
3ième – Descente – Wildschönau, AUT (2004)
3ième – Slalom géant – Wildschönau, AUT (2004)