Manny rounds a gate during the Super-G in Kvitfjell, NOR
Manny speeds his way down the downhill track in Kitzbuehel, AUT
Osborne-Paradis speeds down the mountain during the downhill in Bormio, ITA
Manuel Osborne-Paradis flies around a gate during the downhill in ValGardena, ITA
Manny competes in the super-G at the FIS Alpine World Cup in Beaver Creek, USA
Manuel Osborne-Paradis races his way to a 4th place finish in the downhill at the FIS Alpine World Cup in Beaver Creek, USA
Manuel Osborne-Paradis skis his way to a 12th place finish in the super-G at the FIS Alpine World Cup in Lake Louise, CAN
Manny in action during the super-G in Lake Louise, CAN
Manny skis to a 12th place finish in the super-G at the FIS-Alpine World Cup in Lake Louise, CAN
Manuel Osborne-Paradis during a training run in Lake Louise, CAN
Manny in action during the downhill at the FIS Alpine World Cup in Lake Louise, CAN
Manuel Osborne-Paradis finishes seventh in World Cup downhill in Val Gardena, Italy.
Manuel Osborne-Paradis during men's downhill training in Beaver Creek.
Manuel Osborne-Paradis during World Cup downhill in Lake Louise.
Manuel Osborne-Paradis during the second downhill training run in Lake Louise (Nov. 2012)
Manuel Osborne-Paradis during the first downhill training run in Lake Louise (Nov. 2012)
Manuel Osborne-Paradis during wind-tunnel testing at an Audi facility in Germany.
Manuel Osborne-Paradis
Manuel Osborne-Paradis during wind-tunnel testing at an Audi facility in Germany.
Marie-Michèle Gagnon (left) & Manuel Osborne-Paradis (right)
Manuel Osborne-Paradis
Manuel Osborne-Paradis during wind-tunnel testing at an Audi facility in Germany.
Marie-Michèle Gagnon, Erik Guay, Britt Janyk, Manuel Osborne-Paradis, Robbie Dixon, Erin Mielzynski (from left to right)
Manuel Osborne-Paradis in the World Cup downhill in Bormio, Italy.
Manuel Osborne-Paradis carves hard in the Kitzbühel super-G.
Manuel Osborne-Paradis wrestles with the Streif, finishing 10th in the Kitzbühel downhill.
Manuel Osborne-Paradis looks ahead to the next gate in the men's super-G at world championships in Schladming, Austria.
Manuel Osborne-Paradis battles to 16th-place finish after starting 28th in men's super-G at the world championships in Schladming, Austria.
Manuel Osborne-Paradis continues the road to comeback with a 16th-place finish at the world championships in men's super-G in Schladming, Austria.
Manuel Osborne-Paradis in action at the world championships in Schladming, Austria.

Manuel Osborne-Paradis

Alpin

Skieur de vitesse au profond talent connu pour sa joie de vivre et sa personnalité débordante, «Manny », possède trois victoires en Coupe du monde à son actif dont sa célèbre victoire à Lake Louise, en 2009. Osborne-Paradis a connu un superbe retour sur les planches lors de la saison 2012-13, frôlant le podium en descente à Kvitfjell, en Norvège et revendiquant le titre canadien de descente. Hors des pistes de ski, Osborne-Paradis s’est bâti une réputation pour son travail communautaire dont fait partie son camp annuel de ski pour les jeunes qu’il organise avec son coéquipier Michael Janyk à Whistler, C.-B. Il est également un golfeur hors pair.

 
 
Accueil / Athlètes / Manuel Osborne-Paradis

Meilleurs résultats

1er – Descente - Val Gardena - Groeden, ITA (2009)
1er - Super G - Lake Louise, AB (2009)
1er - Descente - Kvitfjell, NOR (2009)

Classements de la Coupe du monde

(2013-14)
Classement général: 41ième
Classement de descente: 18ième
Classement de super G: 27ième

Né (e) le : 08/02/1984
Lieu de naissance:
North Vancouver, C.-B.
Résidence:
Calgary, AB
Ville d’origine:
Vancouver, C.-B.
Club de ski: Whistler Mountain Ski Club
Depuis: 2004
Sponsor: Deeley Harley-Davidson, Harbour Air, Dattels Family, Parador Assets, rk heliski
Taille: 6-1
Poids: 215 livres
Skis: Rossignol
Bottes: Rossignol
Bâtons: Komperdell
Casque: Dainese
Lunettes de ski: Dainese

Surnom: Manny

Quel est ton premier souvenir en ski? Skier jusqu’à la station intermédiaire du village à Whistler, CB.   Il y avait une énorme tente gonflable où tous les enfants pouvaient manger le midi et c’est là que je m’installais.  Leurs sandwiches au fromage étaient déments.  

Quel a été ton moment le plus mémorable en ski de compétition? Ma première victoire en Coupe du monde a été mon meilleur moment parce que j’avais décroché plusieurs podiums, mais je comprenais qu’une victoire était nécessaire.  Suite à cette victoire à Kvitfjell, en Norvège, en 2009, les gains se sont enchaînés. 

Quel a été ton pire moment en ski de compétition? Aux Jeux olympiques de 2006 à Turin, en Italie.  Lors du super G, j’étais en deuxième place et John Kucera occupait la troisième avec seulement deux coureurs à venir. La course a été annulée en raison du mauvais temps et elle a été reprise plus part.  J’ai fini 20ème. Dur coup à avaler. 

Quel est ou a été ton rêve olympique? En grandissant, je n’alimentais pas réellement un rêve olympique.  Mon approche a sans cesse été de prendre les choses une à la fois et me concentrer sur mon travail pour devenir un coureur au niveau de la Coupe du monde. Depuis que j’ai atteint le niveau de la Coupe du monde, les rêves olympiques sont apparus dans mon cas.  En vieillissant, je réalise combien ces Jeux revêtent une allure particulière. J’espère courser avec puissance à Sotchi et profiter du moment présent. Quand vous êtes heureux et soulevé par l’atmosphère qui règne aux Jeux olympiques, il est plus facile de réussir. 

Qu’elle est la meilleure chose venant du fait que les Jeux olympiques d’hiver 2014 ont lieu à Sotchi en Russie?  Je n’ai jamais été à Sotchi. J’ai donc hâte d’y découvrir la culture. 

Si tu pouvais écouter une seule chanson avant le départ du portillon, quelle serait-elle?  Ça change à tous les mois. Je choisis quelque chose de rythmé pour éveiller mes endorphines.  Au portillon de départ, j’aime être dans ma bulle et ne parler à personne, mais au niveau de la chanson, je n’ai rien de particulier que je dois écouter.  J’écoute de la musique toute la matinée. 

Si tu pouvais réunir trois personnes dans le monde, vivantes ou décédées, à l’une de tes courses, qui seraient-elles? J’amènerais mon grand-père, ma mère et ma copine Lana.  J’ai commencé à skié au niveau compétitif en raison de mon grand-père.  Ma mère a fait de nombreux sacrifices et elle est ma plus grande admiratrice.  Lana est toujours là pour moi et elle doit en supporter pas mal. 

Quel talent ou aptitude que tu possèdes surprendra les fans? Je m’améliore au golf bien que je ne puisse qualifier cela de talent, du moins pas encore.  Je suis aussi capable de parler longtemps sans répit. 

S’il te restait un jour à vivre, comment le passerais-tu? Je le passerais sur la côte ouest à faire de la voile, du vélo et à skier et à me gaver de crème glacée à la vanille.   

Si tu étais en affaires ou en formation de carrière autre que le ski de compétition, quel domaine choisirais-tu? J’irais vers les ventes. J’apprécie les routines effrénées que cela comprend et j’aime rencontrer de nouvelles personnes. Il arrive que le ski de compétition et le domaine de la vente s’entrecoupent.  

Quand je ne skie pas, vous pouvez probablement me retrouver: à Invermere, CB, sur un terrain de golf. 

Qu’a ta ville à offrir de meilleur? Il n’y a rien de mauvais. Les gens d’Invermere sont très chaleureux. 

Nomme la chose la plus surprenante que l’on retrouve dans ta valise quand tu voyages: J’apporte toujours une paire de sous-vêtement pour chaque jour de déplacement. 

Décris-nous ton aliment ou ta boisson de prédilection pendant la saison de compétition: Le Tiramisu à Bormio, en Italie, est le meilleur.  Il est encore meilleur avec une cuillérée de stracciatella dessus. 

Si tu pouvais concevoir ton propre endroit dans le monde pour une Coupe du monde, quel serait-il?  Ce serait probablement quelque part en CB pour que ma famille et mes amis puissent en profiter.

Où se trouve ton endroit préféré pour courser ou t’entraîner? Pour la compétition, Val Gardena, en Italie. Je raffole de ses grands sauts et de la glisse sur le parcours. Pour l’entraînement, j’apprécie Zermatt, en Allemagne. C’est un endroit magnifique.  

Si tu pouvais détenir un super pouvoir, quel serait-il? La capacité de voyager rapidement n’importe où.  Je n’aurais jamais à faire de valises et je pourrais ainsi rentrer chez moi tous les soirs. 

Quelle est la chose la plus drôle dont tu as été témoin chez un coéquipier lors de tes voyages? Voir Robbie Dixon faire une erreur de carre et rater la première porte d’un super G de Coupe du monde. 

Qui admires-tu dans le sport? J’ai toujours été un fervent admirateur du coureur retraité du ski Marco Buechel.  Il traitait chaque coureur de la même façon, du vétéran à la jeune recrue. Il était un gars hyper amusant et avait du plaisir avec tout le monde. 

Podiums
2ième – Descente – Wengen, SUI (jan. 2010)
1er – Descente – Val Gardena-Groeden, ITA (déc. 2009)
1er – Super G – Lake Louise, AB (nov. 2009)
3ième – Descente – Kvitfjell, NOR (mars 2009)
1er – Descente – Kvitfjell, NOR (mars 2009)
3ième – Descente – Val Gardena-Groeden, ITA (déc. 2008)
3ième – Descente – Wengen, SUI (jan. 2008)
3ième – Descente – Val d’Isere, FRA (jan. 2007)
2ième – Descente – Lake Louise, AB (nov. 2006)

Résultats parmi les 10 premiers
8ième - Super G - Kvitfjell, NOR (mars 2014)
7ième – Descente – Val Gardena-Groeden, ITA (déc. 2013)
4ième - Descente - Beaver Creek, ÉU (déc. 2013)
4ième – Descente – Kvitfjell, NOR (mars 2013)
10ième – Descente – Kitzbuehel, AUT (jan.. 2013)
7ième – Descente – Val Gardena-Groeden, ITA (déc. 2012)
8ième – Descente – Val Gardena-Groeden, ITA (déc. 2010)
7ième – Descente – Garmisch-Partenkirchen, ALL (mars 2010)
10ième – Descente – Bormio, ITA (déc. 2009)
5ième – Descente – Wengen, SUI (jan. 2009)
5ième – Descente – Kvitfjell, NOR (mars 2008)
4ième – Descente – Kvitfjell, NOR (fév. 2008)
5ième – Descente – Chamonix, FRA (jan. 2008)
6ième – Descente – Val Gardena-Groeden, ITA (déc. 2007)
7ième – Descente – Garmisch-Partenkirchen, ALL (fév. 2007)
5ième – Descente – Val Gardena-Groeden, ITA (déc. 2006)

Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, RUS
24ième - Super G
25ième - Descente 

Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, C.-B.
17ième – Descente

Jeux olympiques d’hiver de 2006 à Turin, ITA
13ième – Descente
20ième – Super G

Championnats canadiens
Champion canadien – Descente – Whistler, CB (2013)
Champion canadien – Descente – Nakiska, AB (2010)

Championnats du monde
18ième -Descente - Schladming, AUT (fév. 2013)
16ième -Super-G - Schladming, AUT (fév. 2013)
9ième – Descente – Are, SUÈ (fév. 2007)
17ième – Combiné – Bormio, ITA (fév. 2005)
19ième – Descente – Bormio, ITA (fév. 2005)

Championnats juniors mondiaux
2ième – Super G – Maribor, SLO (fév. 2004)