Braydon Luscombe

Para-alpin

Ancien athlète de la relève qui est passé à l’équipe nationale en 2011 après avoir servi d’ouvreur au Jeux paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, Luscombe a inscrit six résultats de top 10 en Coupe du monde CIP et aux championnats mondiaux lors de sa première saison en Coupe du monde (2012) et a été couronné champion canadien de slalom géant en 2013. Sa jambe a été amputée après avoir contracté une fascéite nécrosante (bactérie mangeuse de chaire) lorsqu’il était enfant et évolue dans la classe debout. Luscombe pour qui Duncan, C.-B. est son foyer, aime le cyclisme de route dans ses temps libres et est connu au sein de l’équipe pour son sens de l’humour et ses cheveux longs dans le cou.

 
 
Accueil / Athlètes / Braydon Luscombe

Meilleurs résultats

1er – Slalom géant – Coupe Nor-Am – Waterville Valley, ÉU (2012)
1er – Slalom – Coupe Nor-Am – Waterville Valley, ÉU (2012)
2ième – Slalom – Les jeux d`hiver canadien – Halifax, NÉ (2011)

Classements de la Coupe du monde CIP

(2012-2013)
Classement général: 20ième
Classement de slalom: 16ième
Classement de slalom géant: 23ième
Classement de descente: 17ième

Né (e) le : 30/11/1992
Lieu de naissance:
Victoria, C.-B.
Résidence:
Duncan, C.-B.
Ville d’origine:
Duncan, C.-B.
Club de ski: B.C. Para-Alpine
Depuis: 2011
Sponsor: YVR (Vancouver Airport Authority)
Taille: 6-2
Poids: 161 livres
Skis: Rossignol
Bottes: Rossignol
Casque: Uvex
Lunettes de ski: Uvex

Surnom: On ne m’a jamais donné de surnom!

Quel est ton premier souvenir en ski? En y repensant, mon premier souvenir préféré en ski remonte à mes six ans alors que je portais une combinaison de neige que je n’aimais pas à l’époque. C’était une combinaison une pièce de couleur vert lime qui brillait littéralement sur la neige.  J’aurais aimé qu’elle grandisse avec moi.

Quel a été ton moment le plus mémorable en ski de compétition? L’an dernier à Sotchi, en Russie, aux finales de la Coupe du monde CIP pour l’épreuve préolympique en vue des Jeux paralympiques. J’ai obtenu une prometteuse et encourageante cinquième place en slalom.  Un bon remontant pour ma confiance en moi surtout avant une saison paralympique. Décrocher ce résultat sur la pente même qui nous attend aux Jeux vous procure une sensation incroyable.

Quel a été ton pire moment en ski de compétition? Question difficile! Je n’ai pas de moment en particulier, mais de façon générale, je crois que mes coéquipiers et les autres coureurs seront d’accord avec moi pour dire que les journées d’entraînement quand le vent vous paralyse le visage et le froid vous glace les os ne sont en général pas amusantes.

Quel est ou a été ton rêve paralympique? Mon rêve paralympique est d’avoir ma famille et mes proches m’encourager le jour où je concourrai pour la première fois et de décrocher une solide performance pour qu’ils soient tous fiers de moi.

Qu’elle est la meilleure chose venant du fait que les Jeux paralympiques d’hiver 2014 ont lieu à Sotchi en Russie? Je crois que c’est formidable parce que c’est un endroit différent d’une certaine façon.  Ce n’est pas un coin de la planète que les gens choisissent nécessairement pour leurs vacances.  Je pense que l’endroit est intéressant et il attirera des gens qui autrement ne seraient jamais allés là.

Si tu pouvais écouter une seule chanson avant le départ du portillon, quelle serait-elle? Sans aucun doute « Holdin’On » de Monsta (remix de Skrillex).  Si vous ne l’avez pas entendue, je vous encourage à l’écouter dès maintenant….oui maintenant. L’envie de danser vous envahira.

Si tu pouvais réunir trois personnes dans le monde, vivantes ou décédées, à l’une de tes courses, qui seraient-elles? (il peut s’agir de membres de ta famille, de personnes célèbres, d’autres athlètes, etc.) : Bob Barker, Bob Saget et Chris Pontius parce que ce sont tous des chics types.

Quel talent ou aptitude que tu possèdes surprendra les fans?  Quand je suis plus relaxe, j’aime prendre mon cahier de dessin et griffonner des tatous ou prendre des modèles sur Internet et les modifier. Mes amis et la famille me disent sans cesse que je devrais me diriger dans la conception ou le dessin. 

S’il te restait un jour à vivre, comment le passerais-tu?  Je serais au Mexique dans un centre de villégiature tous inclus loué au complet pour toute ma famille et mes proches.  Je me lèverais très tôt et j’aurais un  super petit déjeuner préparé par mon propre chef qui me coûterait les yeux de la tête.  Je me détendrais sur la plage, j’irais à la pêche et je boirais plusieurs boissons tropicales de filles puisque c’est ma dernière journée à vivre et que personne  ne pourrait se foutre de moi.  Je terminerais la soirée avec un concert extérieur sur la plage.

Si tu étais en affaires ou en formation de carrière autre que le ski de compétition, quel domaine choisirais-tu? Je suis un mordu de sport donc si je n’étais pas coureur de ski, je serais probablement impliqué dans le sport d’une façon ou d’une autre.  

Quand je ne skie pas, vous pouvez probablement me retrouver…en train d’imiter Zeds Dead, Datskil, Kill the noise et autre, en camping, à la pêche ou à pratiquer une activité extérieure ou en train de dessiner ou concevoir des images de tatous.

Qu’a ta ville à offrir de meilleur? Duncan, CB, est une formidable petite ville.  Je préfère la vie dans une petite ville qu’en grande ville.  J’apprécie pouvoir conduire d’un endroit à un autre en quelques minutes.  Je suis un gars fait pour une ville de petite taille.

Nomme la chose la plus surprenante que l’on retrouve dans ta valise quand tu voyages: De la mousse capillaire. Il faut bien garder la tignasse bien placée et ondulée.

Décris-nous ton aliment ou ta boisson de prédilection pendant la saison de compétition:  Weiner Schnitzel avec un peu de mayo dessus et un citron fraîchement pressé.  Traditionnel je sais, mais rien n’est plus délicieux.

Si tu pouvais concevoir ton propre endroit dans le monde pour une Coupe du monde, quel serait-il? Je la concevrais sur ma montagne à Mont Washington, CB.  C’est une merveilleuse montagne et je serais près de la maison!

Où se trouve ton endroit préféré pour courser ou t’entraîner? Sestrieres, en Italie.  C’est une formidable montagne avec de superbes pistes de course qui offre un bon terrain et des murs abrupts.  Le village offre une belle ambiance avec de magnifiques restaurants italiens et des boutiques.   Les couchers de soleil sont incroyables.

Si tu pouvais détenir un super pouvoir, quel serait-il? Sans aucun doute, la téléportation.  Ce serait surtout pratique et très amusant (et un formidable outil si vous êtes en retard).  Vous avez oublié votre dossard dans votre chambre d’hôtel le matin de la course alors que vous êtes en retard pour l’inspection et vous êtes déjà dans la remontée?  Aucun problème.

Si tu pouvais bâtir ta maison de rêve dans le monde, où serait-elle située? Elle serait bâtie sur une haute falaise ou le long d’une berge avec des murs de verre tout le long de la maison qui surplomberait la mer des Caraïbes.

Quelle est la chose la plus drôle dont tu as été témoin chez un coéquipier lors de tes voyages? Un de mes meilleurs souvenirs avec l’équipe est le voyage à Saas Fee, en Suisse.  Nous avons descendu le Rodelbahn qui est un tobbogan estival en Suisse vêtus de nos combinaisons de descente, nos casques et nos lunettes de ski pour une vitesse maximale.

Qui admires-tu dans le sport? Pour être honnête, quand je suis arrivé sur le circuit de la Coupe du monde CIP en ski para-alpin de compétition, j’ai commencé à admirer plusieurs de mes camarades de compétition que j’affrontais.  Il y a de formidables athlètes sur le terrain et ils ne reçoivent souvent pas la reconnaissance et la visibilité qu’ils méritent. 

Résultats parmi les 10 premiers
5ième - Downhill - Tarvisio, ITA (feb. 2014)
6ième - Super combined - Panorama, CAN (jan. 2014)
6ième - Downhill - Panorama, CAN (jan. 2014)
6ième - Slalom - Coronet Peak, NZ (août 2013)
9ième - Super G - Mt. Hutt, NZ (août 2013)
5ième - Slalom - Sochi, RUS (mars 2013)
9ième - Slalom - Sestriere, ITA (jan. 2013)
8ième - Slalom - Panorama, C.-B. (mars 2012)
10ième - Super G - Panorama, C.-B. (mars 2012)
10ième - Slalom géant - Winter Park, ÉU (mars 2012)

Jeux paralympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, RUS

Championnats canadiens
Champion national hommes (debout) - Salom géant - Sun Peaks, CB (2013)

Championnats du monde
14th - Super-G - La Molina, ESP (fév. 2013)
9th - Descente - La Molina, ESP (fév. 2013) 

Coupe Nor-Am podiums
3ième – Descente – Kimberley, C.-B. (fév. 2012)
3ième – Descente – Kimberley, C.-B. (fév. 2012)
3ième – Super G – Kimberley, C.-B. (fév. 2012)
2ième – Super G – Kimberley, C.-B. (fév. 2012)
1er – Slalom géant – Waterville Valley, ÉU (jan. 2012)
1er – Slalom – Waterville Valley, ÉU (jan. 2012)
3ième – Slalom – Copper Mt., ÉU (déc. 2011)